Burkina Faso – Présentation

Les fondateurs

Les fondateurs

L’équipe fondatrice est arrivée à Ouagadougou, la capitale, le 7 octobre 1999. Elle était composée de cinq Viateurs religieux dont quatre Canadiens et un Haïtien.

Cette fondation sur le continent africain est la réponse donnée par les Viateurs canadiens à l’invitation pressante du pape Jean-Paul II aux communautés : assurer une nouvelle présence religieuse dans les milieux d’éducation des pays en voie de développement.

Elle s’inscrit aussi dans la volonté de soutenir l’effort de l’Église locale, désireuse d’investir dans l’éducation et de redéployer l’enseignement catholique en ce pays.

Deux ans plus tard

Deux ans plus tard, aux cinq premiers religieux missionnaires, s’ajoutaient : du Canada, un Viateur à « engagement temporaire », du Burkina Faso, quatre postulants, dont trois sur la photo et un autre aux études en Belgique.

Une relève viatorienne assurée

Un Viateur au milieu de quelques Vocandi

Un Viateur au milieu de quelques Vocandi

Telle est la conviction des Viateurs après deux ans au Burkina Faso. On les appelle « Vocandi » ces jeunes adultes qui ont amorcé un processus de discernement vocationnel et cheminent avec eux.

Tous, ils sont déjà engagés au nom de leur foi dans des mouvements apostoliques et sociaux. Avec le plus grand sérieux, ils s’initient à la spiritualité, à la vie communautaire et à la mission des Viateurs.