Viateurs et liturgie

Au cœur de notre charisme

Célébration de l'eucharistie

Célébration de l’eucharistie
Gouache de Wilfrid Corbeil, c.s.v.

Fidèles à l’esprit de leur fondateur, les Viateurs, tout au long de leur histoire, ont accordé une attention particulière à la célébration de la foi : préparation, rythme et beauté des célébrations.

Aujourd’hui encore, ils attachent de l’importance à tout ce qui contribue à favoriser la prière liturgique : art sacré, proclamation de la parole, prédication, temps d’intériorisation, chant, gestuelle…

Une conviction de fond : la liturgie permet d’exprimer, même au-delà des mots, ce que le cœur des participants éprouve.

Sens de la liturgie

Crèche vivante

Crèche vivante
École Rakusei (Japon)

La liturgie est parole : parole d’hommes et de femmes rencontrant celle de Dieu.

Elle exprime aussi symboliquement le mystère de la foi de multiples façons : la gestuelle, les processions, les danses, les livres et vases sacrés, l’encens qui brûle, la flamme des cierges…

Ces éléments parlent au cœur des fidèles, leur offrant des espaces dans lesquels la signification de leur vie peut s’investir.

Au service de la parole célébrée

Verrière de M. PlamondonLes Viateurs sont engagés plus que jamais à dresser de nouvelles tables pour que la parole soit partagée et le pain rompu en mémoire du Seigneur.

La liturgie est créative et remplie de mystère lorsqu’elle arrive à redécouvrir les mots des priants pour dire leurs joies et leurs peines, pour confier leurs attentes et appeler l’espérance.

Comme une verrière qui s’éveille au lever du soleil, la liturgie harmonise toutes les couleurs de la vie.

Vivre… Croire… Célébrer…

Mariage et baptême« En nous mariant à l’église, nous avons découvert que nous avons célébré Dieu, un Dieu présent à notre histoire, à nos amours, un Dieu qui nous a rejoint dans notre projet de vie et nous a donné une mission. » (Line et Jerry)

Les Viateurs se font proches de toute démarche sacramentelle. Ils ont la conviction que la liturgie ritualise ainsi les passages de la vie, de naissance en re-naissances.

Ils y voient le jeu des significations qui tresse plusieurs fils. Des symboles en résonance avec la vie : être plongé dans l’eau, partager un repas, passer un anneau au doigt… sont introduits par quelques paroles dans un univers de foi.

Ces gestes deviennent alors signes de la foi et gestes sauveurs de Dieu en Jésus-Christ. Vivre, croire et donner à Dieu un espace où il peut se faire tout proche de nous…