Imprimer

Éducommunication : nouvelle étape

Dans Pérou, Revue du Centre Saint-Viateur par Juan Vilcabana Noriega le 09/01/2016

Depuis sa fondation en 1999 (et même avant cette date, avec l’expérience de la Radio) le Centre d’Éducommunication Saint Viateur a été une institution préoccupée pour améliorer son engagement dans la communauté.

Pour ce faire nous avons réalisé des évaluations aux cinq ans afin de revoir son fonctionnement, redécouvrir et réinventer de nouveaux chemins pour la promotion du développement des personnes et de la communauté. Une nouvelle étape est franchie.

Durant ces 16 ans il y eut trois planifications cruciales qui marquèrent des étapes dans le développement institutionnel.

Réunion - ÉducommunicationAvec la première, en 1999, il a été proposé de continuer le travail de la radio communautaire dans Collique.

Il s’agissait de la coordonner avec les associations et les comités de citoyens existants dans le milieu, avec les organisations sociales et les collèges au moyen de la promotion des conseils scolaires, en plus de donner de l’attention aux enfants, garçons et filles, avec une bibliothèque.

En 2005, la radio doit fermer ses portes, n’ayant pas obtenu son permis d’opérer. Alors s’ouvre une nouvelle étape avec la promotion des organisations de jeunes visant à la communication dans un sens plus complet (radio, art, théâtre, danse, festivals). L’objectif était de former un mouvement de jeunes dans Collique.

L’évaluation faite en 2011 nous invitait à réaliser un travail d’accompagnement plus important aux JAN’S (jeunes, adolescents, enfants), en tenant compte des dimensions de base du développement. Nous avions donné priorité aux enfants, aux jeunes et aux adultes dans une situation de plus grande vulnérabilité.

C’est dans ces années que le concept d’Éducommunication commençait à être utilisé, mais avec une définition peu profonde. Puis nous arrivons en 2015 avec un travail de systématisation de réexpérience vécue entre 2011 et 2015, qui inclut la construction de l’expérience avec une analyse et une étude guidées par une question centrale : quels sont les composantes de l’offre éducommunicative de Saint Viateur de Collique?

À partir de la systématisation nous assistons à une révision conceptuelle depuis la théorie et l’expérience principalement de rééducommunication qui nous fait découvrir que toute l’action de Saint Viateur est éducommunication et que cela fait partie de son identité, de sa nature institutionnelle.

Elle n’est pas encore terminée, mais on dispose d’éléments intéressants qui doivent guider notre Centre pendant le prochain quinquennat.

La réaffirmation institutionnelle de réengagement dans la promotion des JAN’S comme sujets et acteurs sociaux et politiques; réusage de rééducommunication (interaction entre la communication et rééducation populaire) comme instrument de formation et transformation sociales qui tient compte des personnes dans leurs processus, les appuis au genre, à la citoyenneté et au bon vivre comme perspective et horizon. En plus, une équipe de militants engagé-es ayant une discipline d’autoformation qui dynamisent l’institution et ses projets.

Au niveau institutionnel, Saint Viateur commence à être un point de référence dans l’éducommunication, non seulement pour son savoir académique dans la sphère (il l’a aussi dans la pratique), sinon qu’en plus de partir de la théorie il tient un dialogue permanent avec la pratique, avec l’expérience, avec la génération de connaissances à partir des gens eux-mêmes et de leur réalité.

Un autre élément fondamental est la mystique, la spiritualité et le charisme viatorien de l’institution qui bien plus que n’être qu’un simple élément religieux est l’utopie du Royaume de Jésus de Nazareth, qui donne sens à la vie, d’être et de vivre dans le monde.

En 2016 s’ouvre un nouveau quinquennat pour Saint-Viateur, qui recueille le vécu de ces dernières années et ce qu’il retient de l’autre décade passée. C’est une institution qui apprend et désapprend avec son peuple, avec sa communauté, pour un monde plus humanisé et plus juste, à partir de son coin de pays nommé Collique.

Juan Vilcabana Noriega
Educommunicateur

Vous aimerez peut-être lire :

Mots-clés : , , , , ,