catéchèse

Louis Querbes (1793-1859) et la catéchèse

Louis Querbes (1793-1859) et la catéchèse

Le regard d’un visionnaire

En fait il aurait fallu titrer : Louis Querbes et le catéchisme, car à son époque on ne parlait pas de catéchèse ni de la démarche de rencontre et d’appropriation qu’elle suggère.

Pourtant, bien en avance sur son époque, il avait intuitionné la nécessité d’un contact direct avec la Parole de Dieu. Il fera de même avec la liturgie.

Il ne faut pas s’étonner alors qu’il donne aux religieux de la communauté qu’il fonde en 1831 le titre de « Clercs paroissiaux ou catéchistes de Saint-Viateur. »

Témoignages des novices d’Haïti

Témoignages des novices d’Haïti

Il ne s’agit pas ici de tracer un vécu complet au noviciat, mais de saisir à travers quelques mots les sentiments qui m’animent jusqu’à aujourd’hui. (…)


Un temps de prière, un temps de préparation à la vie religieuse qu’est le noviciat. L’année est dans son plein milieu. Je vais exprimer ce que j‘ai vécu jusqu’à aujourd’hui. (…)


Je suis vraiment heureux de cette occasion qui m’est offerte de vous écrire dans le but de partager avec vous mon expérience au noviciat depuis six mois. (…)


(…)

Le Service catéchétique viatorien est-il encore pertinent ?

Le Service catéchétique viatorien est-il encore pertinent ?

Pour faire court, on dit aujourd’hui : catéchèse et liturgie. Ce serait la grande finalité missionnaire des Viateurs. « Quiconque invoquera le nom du Seigneur sera sauvé. Or comment l’invoquer sans avoir cru en lui? Et comment croire sans l’avoir entendu? Et comment l’entendre si personne ne le proclame? » (Rm 10:13-14).

Querbes et la liturgie

Querbes et la liturgie

D’entrée de jeu, précisons que le P. Querbes n’a pas été un théoricien de la liturgie. D’ailleurs, le mot tel que nous l’employons n’était pas dans les conversations de son époque si ce n’est pour évoquer les rubriques du missel. C’est dans son rapport à la liturgie, au « culte » aurait-il dit, qu’il apparaît comme un visionnaire. Querbes a cru en la liturgie.