Imprimer

Partout la joie est manifeste !

Dans Mission, Viateur, Viateurs en mission par Yvon Rolland c.s.v. le 15/01/2015

En novembre dernier le supérieur provincial nous adressait ce message : « Je voulais vous dire un mot, et ce mot, c’est la joie. Partout où il y a les consacrés, il y a toujours de la joie! ». La joie! Encore la joie!

Aujourd’hui, à l’occasion de la visite pastorale faite aux confrères de la Fondation du Pérou, Yvon Rolland, conseiller provincial, reprend ce thème de l’année pastorale de la communauté viatorienne et de l’année de la vie consacrée en nous rappelant ce message du Pape François :

Le Pape François, au chapitre 2 d’Evangelii Gaudium nous encourage à ne pas nous laisser voler ni l’espérance, ni la communauté, ni l’Évangile, ni la force missionnaire. Il termine en disant : « Soyons réalistes, mais sans perdre la joie, l’audace et le don de soi et pleins d’espérance. »

Fondation au Pérou - JoieOui, la joie est manifeste dans les regards des étudiants fiers d’appartenir à la famille des Viateurs dans les collèges que l’on dirige.

La joie est manifeste dans le noyau de jeunes laïcs qui animent avec nous et chez le groupe d’enseignants qui œuvrent généreusement dans nos collèges.

La joie est manifeste dans les nombreux témoignages de reconnaissance des personnes qui ont bénéficié et qui bénéficient encore de la présence des Viateurs et qui aspirent à faire partie de cette belle famille.

La joie est manifeste aussi dans le couronnement des années d’études d’un confrère ou l’appréciation d’un mémoire couronné de succès.

La joie est manifeste dans le succès remporté par nos étudiants et par l’honneur qui en rejaillit.

La joie est manifeste dans la venue d’un nouveau confrère qui vient prêter main-forte et par le désir d’un ancien étudiant qui sent l’appel et frappe à notre porte.

La joie est manifeste pour la Fondation qui accueille de nouveaux novices.

Partout, la joie est manifeste.

Oui, nous avons de fortes raisons de rester dans la joie.

Vous aimerez peut-être lire :

Mots-clés : ,