Imprimer

Dans la joie de ton alliance

Dans Bulletin d'information, Viateur par Nestor Fils-Aimé c.s.v. le 25/02/2016

Nous voilà en carême, temps fort dans notre cheminement de foi chrétien.

Croix et arc-en-cielNous sommes invités à entrer « dans la joie de l’alliance », alliance de Dieu avec nous, axée sur l’amour, la miséricorde, la confiance et la fidélité. « Dieu offre son alliance, son amour fait les premiers pas… En Jésus-Christ, Il nous devance… » proclame le chant-thème 2016, une reprise du carême de 1994.

Le danger de ces moments forts de l’année liturgique est précisément qu’ils demeurent simplement des « moments », c’est-à-dire un passage obligé, un cycle qui devient si routinier qu’il perd toute magie et toute force de mobilisation et d’investissement personnels.

En évoquant le carême, nous sommes loin des pratiques rigoureuses d’autrefois où le jeûne du vendredi était inviolable, où le souci de « faire sa pâque » imprégnait tous les pratiquants et l’observance scrupuleuse des multiples prescriptions de l’Église garantissait une paix de l’esprit et une satisfaction trop égocentrique.

Le carême vécu alors comme un « ramadan » à la chrétienne tenait davantage d’un rite, d’un conformisme plus que d’une démarche assumée librement et joyeusement et en toute connaissance de cause.

Mais les temps ont changé. La foi chrétienne s’est offert de nouveaux paradigmes. Elle se vit autrement. Elle se vit différemment. La religion de l’exaltation et du triomphalisme a fait place à une autre moins exubérante et visible et plus intérieure.

Le carême se voit à travers d’autres prismes et propose des défis nouveaux. Dans le carnet de retraite du Carême 2016, notre confrère Pierre Francœur1 nous invite à « (nous) émerveiller devant l’action de Dieu dans le quotidien de (nos) vies et (à) redécouvrir la parole de Dieu, comme si (nous l’entendions) pour la première fois. »

En cette année du jubilé de la Miséricorde, puisse le carême nous faire entrer dans une nouvelle dimension de relation avec Dieu, avec nous-mêmes et avec les frères et sœurs qui croisent notre quotidien.

« Dans la joie de (son) alliance », je nous souhaite un bon temps du carême et une bonne préparation à la fête de Pâques!

Nestor Fils-Aimé, c.s.v.
Supérieur provincial

Vous aimerez peut-être lire :

  1. Francœur, Pierre, Carnet de retraite, Au quotidien Carême 2016, éd. Novalis.

Mots-clés : , , , , , ,