Imprimer

Hommage – Funérailles du Frère Gérard Lafontaine c.s.v.

Dans Homélies, Le religieux par Gérard Whissell c.s.v. le 20/03/2016

Homélie

« Restez en tenue de service et gardez vos lampes allumées. »

Gérard Lafontaine c.s.v.Ces paroles de l’évangile ont pris chair dans le cœur de notre confrère, Gérard Lafontaine dès son enfance. Sa famille était très chrétienne. À sa mère qui lui demande, une fois adolescent, ce qu’il allait faire plus tard, il répond : un religieux. Il admirait le dévouement de ceux qu’il connaissait dont son cousin, le frère Guy Aubin, missionnaire au Japon.

Lors de  son 50e de profession religieuse, son ancien supérieur local, le Père Édouard Séguin, écrivait à propos du Frère Lafontaine : « l’infirmerie du Collège Bourget a bénéficié durant 33 ans de ses services empressés et soutenus. Avec patience et affabilité, il répondait sans relâche, longtemps durant les sept jours de la semaine, aux besoins et parfois aux caprices des jeunes patients. Espiègleries, taquineries, petits tours, rien n’affectait sa disponibilité. »

Le frère Lafontaine avait une passion que peu de ses confrères connaissaient, la généalogie. C’était un loisir enrichissant pour lui. « Attentif à l’histoire régionale, il a été de nombreuses années membre de la Société historique de Rigaud dont il a été le trésorier. Il a constitué des milliers de fiches sur les membres des deux branches de sa famille qu’il renseignait » nous dit encore le P. Édouard Séguin.

Maintenant, Si nous jetons un regard sur la première lecture qui nous dit : « Mes enfants, nous devons nous aimer : non pas avec des paroles et des discours, mais par des actes et en vérité. »

Ces paroles des Écritures, Gérard Lafontaine les a vécues à plein. Il ne nous a pas tenu grands discours, mais il était toujours présent pour aider ses confrères et les membres de sa famille lorsque les circonstances le permettaient.

Sa présence régulière aux activités fraternelles de la communauté en témoigne. Il était heureux. Sa foi le rendait heureux. Assidu à la prière quotidienne et à des visites discrètes à la petite chapelle de la communauté, nous constations qu’il était en communication profonde avec son Dieu.

Avec l’âge, la patience avec les jeunes s’étiole. Il demande à changer de milieu. Il travaille une quinzaine d’années au Centre 7400 situé sur le boulevard Saint-Laurent. Là encore,  sa disponibilité et son témoignage de prière ne se démentent pas.

Le Frère Gérard Lafontaine vient de nous quitter, sans bruit, à l’âge de 97 ans, dont 75 de vie religieuse.  Il s’est présenté devant le Créateur riche de tous ses gestes de bonté et de délicatesse envers ses frères et sœurs. Au cours de la célébration qui se poursuit, continuons à rendre grâce pour tout le bien qu’il a accompli parmi nous.

Gérard Whissell, c.s.v.
18 mars 2016

Vous aimerez peut-être lire :

Mots-clés : , , , , , , , , , ,