Imprimer

Célébration jubilaire dans la joie et l’amour

Dans Bulletin d'information, Le religieux par Nestor Fils-Aimé c.s.v. le 16/06/2014

Chers frères jubilaires, sœurs et frères,

Nestor Fils-AiméLes deux textes de la Parole de Dieu qui viennent d’être proclamés ne font pas de détour pour nous inviter à la joie et à l’amour. Invitation à la joie, une joie qui s’enracine dans l’amour du Christ. Joie et amour. Joie dans l’amour. Joie par l’amour.

Nous avons choisi de faire de ce thème de la joie et de l’amour la trame de cette fête qui nous rappelle tout le chemin parcouru par nos frères au long de leurs 50 années de profession religieuse.

La joie du Seigneur

Dans sa lettre aux Philippiens, l’apôtre Paul insiste sur le fondement de la joie qui doit habiter le cœur de tout disciple. Cette joie, elle est celle du Seigneur. « Soyez toujours dans la joie du Seigneur. » Certaines joies sont éphémères. Elles ne durent que le temps d’une série de la coupe Stanley gagnée par les Canadiens de Montréal.  Certaines laissent un goût d’inquiétude et présagent des jours plus sombres. Un proverbe haïtien nous dit qu’après la danse, le tambour devient lourd.

La joie à laquelle saint Paul nous invite est une joie qui dure, une joie qui rassure, une joie qui transforme. « Ne soyez inquiets de rien ». Cette joie est abandon dans la confiance en un Dieu dont la bonté est infinie. Ce Dieu qui nous procure la paix qui « dépasse tout ce qu’on peut concevoir ».

En célébrant le jubilé de la vie religieuse de nos cinq confrères, nous manifestons notre accueil de cette parole de joie et nous attestons que notre Dieu ne se trompe pas. Quand la joie du Seigneur nous habite, nous traversons le temps avec ses aléas et ses difficultés. Nous tenons bon au delà de la souffrance et des peurs. Nous marchons en croyant toujours que la lumière de l’espérance ne s’éteindra jamais.

Avec Jésus, c’est toute une vie

Je me souviens quand j’étais jeune, mon père avait apporté à la maison une affiche indiquant :  « Avec Jésus, c’est toute une vie. ».  Je me demandais ce que cela pouvait bien signifier. Célébrer 50 ans de vie religieuse de confrères tout simples, tous toujours engagés, tous toujours au service de leurs frères et sœurs me fait comprendre la portée de ce slogan. Avec Lui, c’est tout un programme. Le temps ne se compte pas puisque l’amour est gratuité.

Nos frères jubilaires

S’il est vrai qu’ils proviennent de milieux différents et qu’ils ont connu des parcours distincts, nos frères jubilaires ont en commun qu’ils sont tous des hommes de Dieu, de rudes travailleurs, des éducateurs qui ont le souci de la tâche bien accomplie. À quelque part, se présentent devant nous cinq artistes qui ont su par leur créativité, leur imagination et leurs actions exposer aux jeunes et au peuple la beauté de Dieu et du monde. Ils ont agi, animés par la joie du Seigneur qui les a gardés debout jour après jour.

Dans l’évangile, Saint Jean lie la joie parfaite à l’amour. Si nous demeurons dans l’amour du Christ, la joie nous habitera sans aucun doute. C’est une garantie. L’évangile de Saint Jean, plus précisément le grand discours d’adieu de Jésus, fait largement écho de cet appel insistant et incontournable pour toute vie avec le Dieu de Jésus Christ : « Demeurez dans mon amour ».

« Pour que vous portiez du fruit et que votre fruit demeure »

En relisant ce parcours de 50 années, vous pouvez avec reconnaissance repérer l’incroyable maturation de votre cheminement de foi, la richesse de l’apprentissage de la connaissance de Jésus, votre ami.

Vous pouvez mieux relire votre histoire et découvrir, à travers elle, les personnes qui ont délicatement contribué à cette authentique découverte de l’essentiel et qui vous ont permis de rester fidèlement à la suite de celui qui vous a appelés malgré les obstacles et les tempêtes.

Vous savez mieux où est la source de ces amours si riches, partagés avec les membres de vos familles, avec des Viateurs dans notre communauté et avec tous ces frères et sœurs rencontrés sur vos routes humaines, si variées et si riches d’humanité.

« Ce n’est pas vous qui m’avez choisi; c’est moi qui vous ai choisis et institués pour que vous alliez, que vous portiez du fruit et que votre fruit demeure. »

En célébrant des anniversaires ou des moments importants de notre vie religieuse, nous avons parfois la tentation latente de porter un jugement sévère sur nous mêmes et de ne voir rien que nos limites, nos échecs ou nos déceptions. On ne s’arrête qu’à la distance entre l’idéal du jeune profès que nous étions et le bilan d’une vie qui a connu des remous, des épreuves, des infidélités sans doute. On oublie ou on obstrue la générosité et l’ouverture dont nous avons fait montre au long de ces années.

Tous, vous avez été appelés à vous dépasser, à renoncer à des choses qui vous tenaient à cœur, à emprunter des directions qui n’étaient pas nécessairement celles que vous aviez dessinées. Vous vous êtes laissés guidés par Dieu. Vous avez porté du fruit. Et votre fruit de meure. C’est cela que nous soulignons aujourd’hui.

Merci à vous…

Merci à vous chers Jules, Rosaire, Gaëtan, Reginald et Yvon d’avoir accepté d’être bousculés dans vos projets de vie en vous laissant conduire par Dieu dans la communauté viatorienne. Merci de vous être mis au service de vos frères et sœurs en toute confiance et en toute joie.

Chacun d’entre vous peut, avec joie, écrire sa litanie d’action de grâce, en faisant défiler dans son cœur, tant et tant d’amis et en revoyant tant et tant d’événements! Oui chacun à sa place, avec ses talents, a pu devenir l’humble témoin et l’heureux artisan de l’annonce de Jésus Christ et son évangile!

Viateur…

Un Viateur fidèle, c’est un Viateur enraciné dans la Parole qui appelle et qui libère. Chacun de vous a été ce Viateur qui a su communiquer au monde la joie du Christ en éducation en milieu scolaire, en catéchèse, en paroisse, en animation liturgique, en servant dans des tâches communautaires. Chacun de vous a aidé vos frères et sœurs à atteindre un mieux-être, un plus-être.

Aujourd’hui, ensemble et chacun à notre place, nous pourrons encore faire fructifier la vigne de l’amour du Seigneur dans notre communauté viatorienne. Notre credo demeure celui de disciples en marche tendus vers un horizon de paix, de communion et d’amour fraternel.

Que cette Eucharistie, source et sommet de notre vie chrétienne, nous apporte la force nécessaire pour continuer notre marche à la suite de Celui qui nous a appelés hier et qui nous appelle encore aujourd’hui. Amen.

Vous aimerez peut-être lire :

Mots-clés : , , ,