Oser la confiance avec le SPV

Dans Service de Préparation à la Vie par Jean-Marc Saint-Jacques c.s.v. le 18/12/2016

Bonjour à vous toutes et tous,

Nous en sommes déjà au 4e dimanche de l’Avent. Dans une semaine, nous soulignerons la Nativité de notre Dieu qui a choisi de vivre au cœur de notre monde en toute communion amoureuse.

Que le temps passe vite! Il nous faut vraiment réapprendre à cueillir la vie dans sa beauté au fil de notre quotidien, avec la patience du semeur qui sait attendre que la vie surgisse…

Les textes de ce dimanche sont un appel à la confiance. Une grande confiance. Joseph se prépare à vivre avec Marie et il apprend qu’elle est enceinte.

Dur coup à encaisser! Comment continuer à désirer vivre ensemble dans la confiance mutuelle, le respect et le désir de bâtir un projet en toute joie et vérité? Désarroi pour Joseph. Il l’aime sa promise.

Visite de l'ange à JosephLe texte nous parle alors de la visite d’un ange qui le réconcilie avec la vie. Je ne ferai pas d’analyse exégétique de ce texte, mais il y a là un appel profond à choisir la confiance.

Car l’amour est au-delà de tout. Il est appel à créer du neuf, à oser l’aventure humaine dans ses hauts et ses bas… malgré tout ce qui tue la vie, étouffe nos relations, brise l’espérance…

Nous vivons dans une société où les émotions l’emportent sur l’analyse, où les commentaires sur les lignes ouvertes ont valeur d’expertise, où tout peut se dire et devient vrai parce que je l’ai dit.

Nos réseaux sociaux sont un formidable outil de communication, mais ils peuvent devenir un outil de destruction de la vie, des personnes, de la communion… Il s’agit de dire n’importe quoi, voire d’insinuer quelque chose, et tout s’ébranle…

Mais avons-nous perdu le sens du respect de notre intimité? Avons-nous mis de côté notre capacité de porter un jugement dans le respect? Avons-nous mis de côté notre accueil de la différence, ouverture vers la confiance?

Joseph a choisi la confiance. Et notre libérateur est né. Il a marché avec Marie, son épouse. Il a bâti son foyer avec son fils. Il a cru en l’avenir et c’est cette voie qu’il a choisi.

En ce dimanche où la tendresse retrouve ses droits, osons la confiance! Osons croire en la vie! Osons recréer la communion là où elle brisée! Vraiment, notre monde en a besoin. Et ainsi, nous pourrons dire avec Paul : « Paul, Jacques, Lucie, Barthélemy, Florence… serviteur du Christ, mis à part pour l’Évangile de Dieu… »

En cette dernière semaine de l’Avent, je nous souhaite de redonner toute sa fraîcheur à la Parole de Dieu, dans l’accueil de la vie qui surgit. Ouvrons nos portes! L’espoir est dans la rue. Il nous attend pour fêter.

Jean-Marc St-Jacques, c.s.v.
responsable général
Service de Préparation à la Vie (SPV)

Vous aimerez peut-être lire :

Mots-clés : , , , , , ,