Imprimer

35 ans du martyre de monseigneur Oscar Romero

Dans El Chaski Viatoriano, Pérou par Viateurs Canada le 11/05/2015

Oscar Romero, Benoît Tremblay et David CuencaDimanche le 22 mars 2015, en la paroisse Christ Lumière du Monde, à Carabayllo, nous avons célébré les 35 ans du martyre de Monseigneur Romero, qui sera le 23 mai prochain saint Oscar Romero d’Amérique.

Le curé, le père Ramon, a présidé la célébration dans une église pleine. Dans son homélie, il mentionna le processus de conversion qu’a vécu Oscar Romero, après avoir été nommé Évêque de San Salvador, capitale du pays El Salvador.

En 1980, le pays était en pleine guerre civile, déclenchée par la répression des militaires et qui a conduit jusqu’à la révolte populaire et paysanne. Ils réclamaient plus de justice et de respect pour leurs droits. Monseigneur Romero se convertit et devient « la voix des sans voix ».

Il sera un pasteur du troupeau que Dieu lui avait confié. Il disait : « L’Église est un service de libération personnelle, communautaire et transcendante ». Il a signé sa condamnation à mort quand il demanda aux soldats de l’armée de ne pas tuer leurs frères, les paysans et les ouvriers et que Dieu nous a donné le commandement « Tu ne tueras pas! ».

On le tua lorsqu’il célébrait la messe le lendemain dans une chapelle, devant ses fidèles. Il est une inspiration pour notre engagement jusqu’à donner la vie. Le texte de l’Évangile de Jésus le proclame clairement : « Si le grain de blé ne tombe en terre et ne meurt, il ne produira pas de fruit ».

Vous aimerez peut-être lire :

Mots-clés : , , ,