Imprimer

Entrons dans la confiance…

Dans Bulletin d'information par Nestor Fils-Aimé c.s.v. le 29/11/2018

Chers Viateurs,
Chers amis invités,

Nous avons choisi d’inscrire la célébration d’aujourd’hui sous le thème de la « confiance ». Confiance et espérance marchent de pair.

Il y a un peu de quatre ans, le 10 mai 2014, nous nous lancions dans une aventure de foi qui allait nous faire emprunter de nombreux chemins les uns plus étroits ou plus escarpés que les autres.

Nous nous y étions engagés en appelant tous les Viateurs à oser la joie.

C’est, soutenus par la parole du Maître qui nous a promis sa présence, que nous avons pu frayer un passage à travers toutes les broussailles pour avancer avec courage et dans la sérénité.

En entamant ce mandat du conseil provincial, il me vient à l’esprit cette affirmation du pape François lors d’une catéchèse à l’occasion de l’audience générale du 26 avril 2017 :

« Il n’y a aura pas un jour de notre vie où nous cesserons d’être une préoccupation pour le cœur de Dieu… ».

Voilà la source de la confiance qui a habillé notre cœur et qui nous a gardés dans l’optimisme et la verticalité. Dieu se préoccupe de nous et de notre communauté viatorienne.

Les textes bibliques que nous avons choisis en ce jour parlent explicitement de la confiance en Dieu et de l’espérance qui n’ont jamais déçu. Quand l’amour et la vérité président nos choix, aucun obstacle n’est insurmontable.

Le Père Louis Querbes, notre fondateur y a cru.

« Dieu y pourvoira », répétait-il à l’instar d’Abraham, notre père dans la foi.

  • Dans la confiance, Abraham partit pour un pays lointain et inconnu.
  • Dans la confiance, il offrir son fils unique en sacrifice au Seigneur.
  • Dans la confiance, la veuve de Sarepta servit tout ce qui lui restait de farine et d’huile au prophète.
  • Dans la confiance, Marie accueillit le plan de Dieu. Fiat! Que tout se passe pour moi selon ta parole!

C’est au nom de cette confiance que nous avons répondu en dépit de la menace de toutes sortes d’intempéries.

Dans le contexte qui est le nôtre, assumer des rôles de responsabilité, c’est loin, bien loin de se faire offrir des billets gratuits pour assister en première loge à une partie de Hockey des Canadiens au Centre Bell ou à un match de l’Impact au Stade Saputo. C’est loin d’une partie de plaisir où l’on s’amuse à cœur joie comme des enfants dans la neige ou sous la pluie.

Ce ne sont ni les honneurs ni la satisfaction et le bénéfice personnels, mais la confiance et la confiance en Dieu, l’amour de notre communauté qui ont guidé nos choix et notre décision.

L’étymologie latine du mot « confiance » (cum, « avec » et fidere « fier ») met en évidence son étroite relation avec la foi, la fidélité, la confidence…

Avoir confiance …

  • … c’est entrer dans une dynamique d’abandon à la bienveillance et à la bonne foi de l’autre;
  • … c’est briser les barrières qui créent la méfiance pour nous rapprocher sans peur les uns des autres;
  • … c’est être capable de bénir l’autre et lui vouloir le bonheur et la prospérité.

Oui, chers Viateurs, je nous invite aujourd’hui à entrer dans la confiance

Dans la confiance …

  • … nous ferons advenir du neuf dans notre communauté et dans notre Église,
  • … nous jetterons un regard bienveillant sur nos frères et sœurs qui font route avec nous,
  • … nous travaillerons en vue d’un vivre-ensemble fondé sur l’amour.

Dans la confiance …

  • … nous continuerons à bâtir une communauté accueillante et ouverte au souffle de l’Esprit,
  • … nous nous tiendrons debout pour avancer ensemble jour et nuit,
  • … nous prendrons place à la table de la fraternité pour nous soutenir mutuellement.

Dans la confiance …

  • … nous apprendrons à voir la beauté de la vie et de l’autre,
  • … nous nous ouvrirons à la justice et au partage dans la dignité,
  • … nous ferons œuvre d’unité et de paix autour de nous.

Notre conseil qui entre fonction aujourd’hui est bien conscient de tous les défis qui nous attendent.

Nous devons garder nos ceintures bouclées en tout temps, car les zones de turbulence sont imprévisibles et pourront se manifester à tout moment du voyage.

Je remercie mes confrères qui ont fait partie du conseil provincial 2014-2018 pour leur soutien sans faille et leur collaboration exemplaire.

Merci à vous Gervais Dumont, Pierre Berthelet et Robert Jean qui allez servir dans d’autres champs de la communauté au plan local ou au niveau international.

Votre présence, votre dévouement, votre sens du devoir, votre amour de Dieu, de l’Église et de la communauté ont facilité l’animation de la province et les réponses que nous avons eues à apporter aux nombreuses difficultés auxquelles nous avons fait face.

À vous mes frères qui prenez avec moi le départ de cette nouvelle course, Salut! Bienvenue! Merci! Bonne poursuite!

Salut et bienvenue à toi, P. Gérard Bernatchez. On sait qu’ils sont nombreux les besoins rattachés au monde de la surdité. Qu’il soit clairement entendu que tu n’abandonnes pas ce projet de la Maison de la Foi qui te tient tellement à cœur

Comme la veuve de l’évangile, tu as accepté de donner de ton indigence pour répondre à l’interpellation qui t’a été faite. Notre communauté pourra mieux prendre la route d’un voyage intérieur pour recueillir en elle tous les fruits du bonheur en Dieu. Puisque tu deviens assistant-provincial, je compte sur tes conseils, ton appui et ta sagesse.

Salut et bienvenue à toi, F. Jean-Marc St-Jacques. Avec ta feuille de route chargée et tes multiples habiletés, aucun doute que le conseil provincial compte en son sein une machine à peine moins rapide qu’un ordinateur.

Tu assumeras à la fois la charge d’économe provincial et de secrétaire du conseil provincial. Je compte sur ton expérience, ta finesse d’esprit et ta générosité pour que notre famille aille toujours plus de l’avant.

Merci et bonne poursuite à toi, F. Yvon Rolland. Merci pour ta belle collaboration au conseil provincial au cours des huit dernières années et plus particulièrement les quatre années de notre conseil.

Avec un sens affiné de l’art et une parfaite organisation, tu as aidé le conseil provincial à toujours se recadrer. En assurant la coordination de tout le secrétariat provincial, tu aideras notre communauté à rester branchée et en interconnexion.

Salut et bienvenue à toi, P. Wilford Douze. Du fond de l’Accueil Saint-Viateur à Cazeau, en Haïti, comme maître de formation, tu nous permets d’ouvrir une porte sur les Fondations viatoriennes.

Certaines d’entre elles sont appelées à passer à une autre étape en acquérant un nouveau statut. Je compte sur ton sens communautaire et ton bel équilibre en vue de la mise en place des piliers qui soutiendront ce processus dans les Fondations concernées.

Chers Viateurs,

Nous entrons dans une ère nouvelle. En écho à l’appel du pape François, le dernier Chapitre général nous incite à privilégier les marges et les périphéries que nous identifierons dans notre mission. Ouvrons les yeux et attelons-nous à cette mission au cours des prochaines années.

Souvenons-nous toujours que notre Dieu ne change pas, Lui qui a fait enfanter des femmes stériles ou en âge avancé et qui a réalisé de nombreux miracles pour son peuple choisi.

Entrons dans la confiance! Il marche avec nous!
Entrons dans la confiance et osons l’avenir!

P. Nestor Fils-Aimé, c.s.v.

24 novembre 2018

Vous aimerez peut-être lire :

Mots-clés : , , , , , , , ,