Imprimer

Lyon toujours fidèle à la Vierge Marie

Dans Courrier Querbes, Profil historique par Bruno Hébert c.s.v. le 19/03/2015

Ce n’est pas d’hier que la France vénère la Vierge Marie. Si on remonte au Moyen-âge, la construction de ses merveilleuses cathédrales en témoigne. Notez, par exemple, que quatre cathédrales parmi les « cinq grandes » arborent le vocable de Notre-Dame : Amiens, Chartres, Paris, Reims. Il n’y a que Bourges qui ait choisi de perpétuer le souvenir de saint Étienne, le premier martyr.

Cathédrale - LyonMême aujourd’hui, le tiers (soit 39) des 116 cathédrales du pays s’affichent sous un vocable de la Madone. Pourtant, au siècle des Lumières et à la Révolution, l’Église de France a traversé de bien terribles moments, de quoi dévoyer la piété des plus fervents.

Mais voici qu’au temps de Querbes, en ce qui regarde la dévotion à Marie, l’heure est venue de rebâtir, de renouer avec un passé glorieux certes, mais combien lointain.

Le retour en force de la dévotion mariale s’affirme d’abord en France dans le fief de l’Église lyonnaise. Les laïcs comme les consacrés s’en mêlent. Il y a création d’associations pieuses et charitables dans les paroisses et un peu partout.

Des communautés religieuses voient le jour, qui se mettent sous la protection de la Mère de Dieu. Le P. Querbes vit donc à ce chapitre dans un heureux climat de renouveau, ce qui n’est pas désagréable.

Vous aimerez peut-être lire :

Mots-clés : , , , ,