avenir

Le pèlerinage du 175e

Le pèlerinage du 175e

Les anniversaires, dans une vie, sont là pour marquer une halte, un temps d’arrêt qui permet de visionner le chemin parcouru et de jeter un regard prospectif sur le bout qu’il nous reste à entreprendre.

C’est un pèlerinage qui nous ramène au point de départ de notre marche et nous projette dans l’avenir.

La célébration du 175e anniversaire de l’arrivée des trois premiers Viateurs au Canada a atteint son paroxysme ce samedi 28 mai 2022. Cette date correspondait au jour précis ou les Champagneur, Fayard et Chrétien ont foulé le sol canadien.

« Qu’ils sont beaux sur la montagne les pas de ceux qui portent la Bonne Nouvelle, qui annoncent le salut et la paix! » (Is 52, 7).

C’est dans une ambiance de communion que, tous ensemble, Viateurs religieux et associés, collaborateurs/trices et ami-e-s, nous avons vécu le pèlerinage du 175e anniversaire.

Espérer sa présence

Espérer sa présence

Ce thème de l’Avent 2020 résonne au plus profond de nous. En ces deux mots se trouve toute la quintessence de ce qui motive et habite notre être viatorien.

Espérer la présence de Jésus apporte un dynamisme nouveau à notre vie communautaire et fraternelle, notre vie spirituelle et notre mission. Savoir qu’Il est là avec nous dans notre barque et qu’Il ne dort pas nous rassure et nous revigore.

Le SPV : des horizons aux multiples couleurs

Le SPV : des horizons aux multiples couleurs

Qui se serait douté un jour que le petit noyau du SPV commencé en 1964 sur la rue Stirling à Montréal se retrouverait à rayonner dans une dizaine de pays?

Aujourd’hui, pour suivre le Service de Préparation à la Vie, il faut voir ses publications produites en français, en créole haïtien, en espagnol et en malgache, suivre les nouvelles diffusées dans son Bulletin de liaison, sur son site web spvgeneral.org, sur différentes pages Facebook ou What’s App ou Messenger

Jusqu’où me suivras-tu?

Jusqu’où me suivras-tu?

Au nom du Père Provincial et de tous les membres de son Conseil, je vous souhaite un temps de résurrection, c’est-à-dire de renouveau où chaque Viateur, religieux ou associé(e) saura « CHOISIR LA VIE » et entendre la supplication du Père :

« Vois : Je mets aujourd’hui devant la vie et le bonheur, la mort et le malheur, moi qui te commande aujourd’hui d’aimer le Seigneur ton Dieu, de suivre ses chemins, de garder ses commandements, ses lois et ses coutumes. Alors tu vivras, tu deviendras nombreux, et le Seigneur ton Dieu te bénira dans le pays où tu entres pour en prendre possession. » (Dt 30,15-16).

En route vers le Chapitre général (5 au 22 juillet 2018)

En route vers le Chapitre général (5 au 22 juillet 2018)

Le prochain Chapitre général mettra l’accent sur la vie consacrée et notre mission viatoriennes dans nos différents lieux d’insertion à travers le monde.

C’est une occasion de relancer et de redéfinir nos priorités dans un contexte mondial et ecclésial qui ne cesse de connaître de multiples et profondes mutations.

Marcher sur le chemin du bonheur avec les Camps de l’Avenir

Marcher sur le chemin du bonheur avec les Camps de l’Avenir

Vivre aux camps, c’est reconnaître une équipe d’éducatrices et d’éducateurs toujours prêts à servir la vie, à faire confiance aux jeunes, à ouvrir les portes de demain.

C’est côtoyer des femmes et des hommes qui parlent d’un avenir serein pour celles et ceux qui croient en la tendresse de Dieu manifestée dans la joie de la communion, la pratique de la justice, la recherche de la paix.

C’est marcher ensemble au contact de la nature, de la vie fraternelle, du souci du meilleur pour toutes et tous.

Camps de l’Avenir et de l’Amitié 2016 au Burkina Faso

Camps de l’Avenir et de l’Amitié 2016 au Burkina Faso

Cette année encore et pour la 15e fois, les jeunes de la capitale et des villes environnantes se sont rencontrés au monastère bénédictin de Koubri (25 km de Ouagadougou) pour les deux camps de l’Avenir. Les tout-petits (7-12 ans) se sont retrouvés du 18 au 23 juillet.

Arrivés le lundi 18 autour de 11 h 30, les 54 campeurs (garçons et filles) ont été accompagnés par une musique de fanfare dans l’enceinte du site d’accueil.

(…)