Imprimer

Un vibrant hommage à deux Viateurs

Dans Bulletin d'information, L'associé par Viateurs Canada le 10/11/2016

Les festivités entourant la fète de notre patron, saint Viateur, sont l’occasion rêvée de rendre hommage à une personne de qualité. La Saint-Viateur 2016 permet à deux communautés de rendre un vibrant hommage à deux personnes de grande qualité. Un hommage bien mérité!

Un Viateur associé à l’honneur : Denis Beaupré, associé

Denis BeaupréLe 21 octobre dernier il s’est vécu au collège Champagneur de Rawdon une Saint-Viateur bien particulière. Les élèves et tout le personnel à l’initiative de l’animatrice de pastorale avaient choisi de souligner la 50e célébration de la Saint-Viateur de monsieur Denis Beaupré. Il en a connu 4 comme élève, puis 46 comme éducateur.

En présence de la grande famille du collège réunie à l’église paroissiale à laquelle s’étaient joints son épouse Diane, des anciens, élèves, professeurs et même directeurs, on a rendu un vibrant hommage à ce précieux pilier de l’institution. On lui a surtout dit merci à travers quelques témoignages émouvants.

Comme Denis connaît bien la fragilité de la situation économique du collège, la 50e Saint-Viateur ayant été un peu ébruitée, il avait pris soin d’informer la directrice, madame Johanne Lamy, qu’il ne voulait surtout pas que l’on se mette dans les frais. Celle-ci s’est fait un devoir de respecter la consigne, mais elle se sera reprise en proposant que la salle de récréation récemment restaurée porte désormais le nom de Salle Denis Beaupré. L’annonce a été accompagnée d’une vibrante ovation… bien méritée!

Félicitations à Denis pour toutes ces années de fidélité et surtout merci pour tant de dévouement.

Jacques Houle, c.s.v.

Un concert d’éloges pour le F. Jacques Comeau, c.s.v.

Jacques ComeauLe vendredi 30 septembre dernier, la communauté Champagneur souligne, à l’occasion d’une eucharistie de reconnaissance, les vingt ans de services assidus et empressés du F. Jacques Comeau, accompagnateur des malades lors de visites aux spécialistes de la santé. Le F. Comeau a commencé son bénévolat le 30 septembre 1996.

Voici quelques extraits des nombreux témoignages que Jacques a reçus :

« Lorsque j’ai subi chacune des opérations d’un jour, il est demeuré sur place jusqu’à mon retour au Centre Champagneur. Quelle patience! C’est déjà difficile d’attendre pour soi, mais attendre pour un autre, c’est vraiment exceptionnel. C’est de la grande charité fraternelle. Oui, Jacques fut vraiment mon ange gardien lors de mes difficultés de santé en 2011. Merci de tout cœur. » Léonard Audet, c.s.v.

« Nous nous joignons aux organisateurs et aux participants afin de vous signifier notre grande appréciation ainsi que nos plus sincères remerciements pour les nombreux services rendus, toujours avec le sourire, grande diligence et dans le plus grand respect. Merci encore pour votre grande disponibilité et sachez que nous vous apprécions à votre plus grande valeur. » Christiane, infirmière en chef et Marc

« Merci pour votre disponibilité et votre empressement. Votre connaissance de tous les recoins de l’hôpital en rassure plusieurs. On peut dire que vous êtes connu dans cet établissement… Merci pour les petites sorties avec certains confrères, l’après-midi. Vous avez toujours eu la sagesse de prendre des temps d’arrêt pour refaire le plein d’énergie. C’est une qualité. Enfin merci pour tout ce que vous faites, mais surtout pour ce que vous êtes. » Bernise, infirmière responsable, au nom du personnel de l’infirmerie

Les membres de la communauté locale ont signé le texte suivant :

     Tu es une personne fort appréciée! Voici un souhait juste pour toi…

  • Un souhait pour exprimer un monde de gratitude pour tout ce que tu es.
  • Un souhait pour te remercier pour tout ce que tu fais.
  • Un souhait qui évoque de la joie et toutes sortes de bonheurs pour toi.
  • Un souhait qui vient du fond du cœur.

     Merci d’être qui tu es.

Au cours du repas, le vin réjouit l’assistance et Jacques coupe le gâteau de circonstance pour clore la fête.

Gérard Whissell, c.s.v.

Vous aimerez peut-être lire :

Mots-clés : , , , , , ,