Imprimer

Jubilé d’or des Viateurs d’Haïti

Dans Bulletin d'information, Haïti, Viateur par Robert Jean c.s.v. le 22/09/2015

« L’homme laboure et sème, mais la récolte dépend de Dieu. »

Ce dicton danois cadre bien avec l’événement historique qu’ont vécu cet été les Viateurs haïtiens et ceux venus de divers pays d’insertion viatorienne. Les premiers Viateurs à fouler le sol haïtien en août 1965 ont labouré et semé généreusement le germe viatorien sur cette portion de terre des Antilles.

Comme Abraham, ces pionniers ont fait l’expérience de l’inconnu. Ils ont permis aux Viateurs d’aujourd’hui, 50 ans après, sous la mouvance de l’Esprit, de célébrer dans l’allégresse le fruit de la semence dont la Providence était le garant du succès.

Un jubilé d’or, ça se fête! Plusieurs activités ponctuaient les festivités de ce 50e. Le 16 août dernier, le Supérieur provincial a présidé une messe d’action de grâce à la cathédrale des Gonaïves en souvenir de ces 50 ans de présence.

Pour manifester leur solidarité aux Viateurs haïtiens, à l’initiative du F. Léon Ménard, c.s.v., les anciens missionnaires retournés au Québec ont organisé également à cette même date, une célébration d’action de grâce au Sanctuaire Notre-Dame de Lourdes de Rigaud. À noter que le 16 août 1965 marque la date d’arrivée des six premiers religieux en terre haïtienne.

Du 18 au 21 août, un congrès international de jeunes religieux Clercs de Saint-Viateur s’est tenu à la résidence provinciale des salésiens d’Haïti. Plus d’une quarantaine de Viateurs religieux ont répondu à l’invitation. Le thème de ce congrès était : “Viateurs du monde, témoins de la joie!”. Il fait écho à la lettre du Pape François aux consacrés en cette année qui leur est dédiée.

L’animateur, le Père Jean-Sylvain Jeannot sdb, a mis les jeunes Viateurs religieux en discernement communautaire. Les conclusions de ce congrès donnent beaucoup d’espérance à l’expression de communion manifestée pendant l’assemblée.

Les congressistes ont eu l’occasion, par la suite, de visiter les insertions viatoriennes de Saint-Marc et de Gonaïves et de profiter d’une bonne baignade dans la chaude mer des caraïbes.

Soirée‐hommage à l’auditorium du collège Canado‐haïtien que dirigent les Frères du Sacré‐ Coeur à Port‐au‐PrinceUne soirée-hommage fut organisée à l’auditorium du collège canado-haïtien que dirigent les Frères du Sacré-Cœur à Port-au-Prince. Soirée sublime, moment merveilleux où l’on manifestait joyeusement reconnaissance et respect, dignité et fierté envers tous les religieux Clercs de Saint-Viateur venus du Canada participer à cette œuvre du Seigneur en terre haïtienne ainsi qu’aux amis et collaborateurs des Viateurs en Haïti.

Les expressions de satisfaction pour le travail bien accompli ne manquaient pas. Au moment de l’intervention du P. Jacques Beaudry csv, une gerbe de fleurs lui est offerte en signe de fidélité pour ses 50 ans de mission en Haïti.

Pour rehausser la soirée, place fut faite à la danse folklorique haïtienne et une représentation théâtrale sur l’histoire du P. Querbes… L’animation de M. Jean-Bouchereau Joseph, un ancien élève du Collège Immaculée-Conception des Gonaïves (1976-1982) a été d’une grande facture et a donné un cachet particulier à cette belle soirée.

Les festivités furent couronnées par la célébration solennelle du dimanche 23 août organisée sur le site de la Villa Manrèse. Plus de 700 personnes de différents milieux sont venus rendre grâce au Dieu créateur avec les Viateurs d’Haïti pour ce jubilé d’or et pour soutenir l’élan d’un nouveau départ. Le plan de reconstruction de la Villa Manrèse est présenté à l’assemblée.

À la fin de la cérémonie, tous se sont orientés vers le Jardin du souvenir où est dévoilée une plaque de pierre portant les noms des six premiers missionnaires et au-dessus de laquelle un buste de Querbes est déposé.

Ce fut donc une commémoration d’engagements viatoriens vécue dans l’émerveillement, la joie et la foi, la beauté et la fierté de toute une communauté.

Vous aimerez peut-être lire :

Mots-clés : , , , , , ,