Imprimer

Un mot du directeur général du CESAVI

Dans Haïti, Viateurs en mission par Fritzer Valeur c.s.v. le 20/01/2015

Fritzer Valeur c.s.v.Après deux ans et demi d’études en éducation avec une spécialisation en pédagogie, notamment dans la formation des maîtres à l’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC), j’ai été nommé directeur général au Complexe Éducatif Saint-Viateur (CESAVI) sis à la Croix-des-Bouquets au Nord-Est de Port-au-Prince.

Depuis mon arrivée en Haïti, au mois de mars dernier, j’ai commencé à travailler en étroite collaboration avec l’équipe de lancement dont le frère Joseph Soirélus fut le président pour la grande ouverture du CESAVI. En septembre dernier, nous avons accueilli une soixantaine d’élèves du préscolaire jusqu’à la 8e année fondamentale. Les parents, les élèves et les enseignant(e)s sont contents que la communauté des Clercs de Saint-Viateur (CSV) prenne l’initiative d’implanter une école dans cette zone.

Pour la population, c’est un grand avantage d’avoir une école classique de qualité et un programme de formation professionnelle correspondant aux intérêts des élèves, car il y en a très peu dans le pays encore moins dans cette zone. Comme Clerc de Saint-Viateur, notre souci constant est la réussite de nos élèves et surtout de contribuer à l’amélioration de la qualité de l’éducation en Haïti.

Nous pouvons affirmer sans ambages qu’une éducation de qualité est un des éléments producteurs de changement social, culturel, intellectuel, économique et politique. Cette éducation de qualité passe par l’amélioration de la formation des enseignants.

Au cours de l’été, nous avons entrepris, avec la collaboration des deux coopérant(e)s espagnols, un cours d’espagnol et un cours sur l’entreprenariat afin d’aider la population avoisinante à se prendre en main. Parallèlement nous avons eu aussi un cours de macramé et de bijouterie. Il y avait une trentaine de personnes dans ce cours. La plupart d’entre eux sont des handicapés, victimes du tremblement de terre du 12 janvier 2010. Ce cours fut suivi d’une foire et une belle activité a clôturé le cours d’été à CESAVI. Notre leitmotiv est : « Mieux vaut apprendre à pêcher que de donner du poisson ».

Nous voulons souligner le soutien de l’ONG – FERE CECA et l’AECID qui ont financé la construction de l’école et les Clercs de Saint-Viateur du Canada qui nous ont permis de nous procurer le terrain. Ces derniers nous octroient l’argent pour l’achat d’un bus afin de faciliter le transport des enfants et enseignants.

Nos remerciements vont aussi au conseil de la Fondation qui nous soutient dans nos différentes démarches pour doter CESAVI des équipements nécessaires à son bon fonctionnement. Merci à nos bienfaitrices et bienfaiteurs pour leur générosité pour la construction de notre résidence. Merci à toutes les personnes qui nous aident d’une façon ou d’une autre.

Il convient de souligner que beaucoup reste à faire comme la construction d’une salle polyvalente, des terrains de jeux, l’aménagement de la cour, la cafétéria, l’installation de l’eau potable, car l’eau que nous utilisons est très salée, etc. Nous allons tout faire pour que CESAVI en Haïti se développe dès cette année. Nous sommes prêts à relever ce défi. J’ai beaucoup d’espoir en l’avenir. L’équipe de CESAVI est formée ainsi :

  • Fritzer VALEUR, csv, directeur général et professeur d’habiletés sociales
  • Joseph SOIRÉLUS, directeur pédagogique et professeur de français oral
  • Jean-Yves MÉDIDOR, supérieur de la Résidence Alphonse-Morin et professeur de sciences physiques
  • Kénel VERNA, membre du Conseil d’administration et professeur d’espagnol

Une image vaut mille mots, dit-on. Alors je vous laisse avec ces images qui témoignent des initiatives et réalisations à CESAVI depuis quelques mois. C’est plus rapide et même plus facile à comprendre que les mots…

CESAVI

Mèsi anpil !

Vous aimerez peut-être lire :

Mots-clés : , , ,