Imprimer

Ordination sacerdotale de Serge William Bationo

Dans Japon, Viateur, Viateurs en mission par Jose Ignacio Vicario c.s.v. le 22/06/2015

Nous avons vécu un moment historique dans la Fondation du Japon. Ce moment historique a été l’ordination sacerdotale de notre frère burkinabé Serge William Bationo, le samedi 18 avril dans la cathédrale de Kyoto et la première messe dans notre église de Kitashirakawa le dimanche 19 avril.

Ordination Serge William BationoL’Évêque de Kyoto Paul Otsuka Yoshinao a présidé la cérémonie d’ordination, assisté par les pères Yves Boisvert et Gaëtan Labadie. Plusieurs prêtres du diocèse de Kyoto et d’autres prêtres invités venus de Tokyo et de Nagoya, des amis de Serge, ont également été du nombre des concélébrants.

À la fin de la célébration de l’ordination, le supérieur de la fondation a lu un message reçu du supérieur général pour féliciter le nouvel ordonné en mentionnant son intégration rapide dans la culture japonaise et en l’encourageant dans sa future mission pastorale au Japon.

La collaboration des associés et des paroissiens a été extraordinaire. Grâce à leur aide, tout, dans l’ensemble, a été un grand succès. C’est le premier missionnaire burkinabè à recevoir l’ordination sacerdotale au Japon. La précédente ordination viatorienne a été celle du père Yves Boisvert actuel curé de la paroisse, il y a 40 ans.

Lors de la fête que nous avons eue après la cérémonie, il faut souligner la surprise d’une vidéo provenant du Burkina Faso dans laquelle la mère de Serge William a parlé, ensuite le père provincial Nestor Fils-Aimé et finalement un groupe de confrères de la fondation du Burkina accompagnés d’un professeur du collège.

Le supérieur de la fondation s’est adressé à l’assistance tant à la cathédrale lors de la fête de l’ordination qu’à l’église paroissiale à l’occasion de la première messe pour traduire les messages qui ont été reçus avec beaucoup d’intérêt et naturellement avec des applaudissements.

Cela a servi à démontrer la proximité spirituelle pour deux communautés séparées par la distance physique et qui partagent la même mission.

Le nouveau père Serge William nous a livré son premier message à la fin du repas de fête qui a eu lieu dans les jardins de la paroisse. Un délégué de l’ambassade du Burkina a été présent aux deux cérémonies et s’est adressé à l’assistance afin d’exprimer son admiration pour tout ce qu’il a vécu et qui l’a ému profondément.

Toute la communauté, associés, paroissiens, professeurs et amis, nous avons vécu deux jours intenses de prière, d’unité, de collaboration et de fraternité. Nous nous sentons plus proches et unis.

Nous envoyons nos remerciements et félicitations à la fondation du Burkina Faso.

Rendons grâces à Dieu.

Jose Ignacio Vicario, c.s.v.
Supérieur de la Fondation du Japon

Vous aimerez peut-être lire :

Mots-clés : , , , ,