Imprimer

C’est le printemps et c’est la fête…

Dans Bulletin d'information, Viateur par Nestor Fils-Aimé c.s.v. le 24/03/2018

La voix de John Littleton avec son fort accent anglophone a marqué plusieurs décennies de la chanson religieuse catholique.

Les textes aussi bien que leur rythme entrainant nous plongeaient dans un concert qui emballait tous les fervents de la musique religieuse.

Je me suis surpris à fredonner dans ma tête cette chanson intitulée « Allons danser… » où le chansonnier reprend au début de chaque couplet le thème : C’est le printemps et c’est la fête…

C’est le printemps et c’est la fête… Le soleil et le sourire reviennent au nord et au sud, la grande chaleur retrouve de plus en plus ses droits.

C’est le printemps et c’est la fête… La route de nos Jérusalem nous conduit à la grande fête de Pâques. Nous nous préparons partout à vivre cette grande Semaine chrétienne porteuse d’espérance et de joie.

C’est le printemps et c’est la fête… Dans les pas du Ressuscité, nous marchons confiants et bien décidés vers l’avenir sachant toujours que nos résurrections ne sont jamais trop loin de nos Golgotha.

Le psaume 84 (85) que nous récitons à l’office se termine sur cette note d’espérance qui traduit bien le symbolisme de la fête de Pâques :

« La justice marchera devant lui / Ses pas traceront le chemin ».

Ce texte écrit probablement sur le chemin du retour d’exil des Hébreux nous offre un message de confiance et une perspective nouvelle…

Ses pas traceront le chemin…

Les pas du Ressuscité traceront le chemin de notre libération intérieure et extérieure.

Les pas du P. Querbes ont tracé le chemin sur lequel nous marchons depuis près de deux siècles.

Les pas que nous ferons lors du prochain chapitre général doivent nous entraîner sur le chemin de l’espoir, de l’ouverture à du neuf, de la confiance et de la consolidation de ce que nous sommes ensemble.

Je me figure une longue marche dans un désert de sable où les pas d’un marcheur précèdent et donnent une direction à tous ceux et celles qui suivent.

Pour tracer le chemin, l’éclaireur doit avoir une bonne connaissance des dangers éventuels auxquels s’exposent les marcheurs et faire des choix permettant de les éviter. Seuls les pas de Jésus nous amèneront hors des sentiers périlleux de la vie.

Puissions-nous mettre nos pas dans ceux du Christ ressuscité pour avancer sereinement vers des lendemains de lumière.

Viateurs, soyons des marcheurs convaincus que la voie que nous empruntons à la suite du Christ qui a inspiré notre Fondateur, Louis Querbes, demeure celle qui nous fera croiser les belles fleurs du printemps.

Bonne montée pascale à tous les Viateurs !

Nestor Fils-Aimé,
CSV Supérieur provincial

Vous aimerez peut-être lire :

Mots-clés : , , , , , , ,