Imprimer

L’année 2015 s’en va …

Dans Bulletin d'information, Viateur par Nestor Fils-Aimé c.s.v. le 19/12/2015

Je reprends à mon compte les paroles du grand succès intitulé « Acropolis adieu » interprété par la chanteuse Mireille Mathieu au début des années 1970. « Septembre est là, l’été s’en va. Et le bonheur est éphémère comme les fleurs qui meurent déjà ». Telle est la manière dont la chanson décrit l’éloignement d’Athènes et de son fameux acropole.

BougiesL’année 2015 est sur le point d’éteindre ses dernières bougies.

Elle aura été l’année des mille et un évènements; certains heureux et à saveur de réussite; d’autres, malheureux, ont laissé de l’amertume, des pleurs et parfois un sentiment d’échec.

Ainsi va la vie. Les chemins les plus aisés sont souvent ceux qui ne mènent nulle part.

Au compteur viatorien, les aiguilles pointent un nombre impressionnant de situations qui ont marqué notre vie et qui ont fait changer, d’une manière ou d’une autre, le cours de notre histoire.

Nous ne sommes plus la même communauté du début de l’année 2015. Nous ne sommes plus les mêmes personnes qui avons salué l’arrivée de cet an de grâce 2015. Tout au moins, nous avons tous vieilli de près de 365 jours.

En 2015, nous avons souligné les noces d’or :

  • de Gérald Belcourt et Jacques Houle
  • de la Fondation viatorienne d’Haïti
  • des camps de l’avenir
  • de l’ordination presbytérale de Claude Aubé, Claude Chouinard, Ronald Léger
  • de l’église paroissiale Sainte-Béatrice à Laval

En 2015, nous avons rappelé tant de souvenirs importants :

  • des anniversaires de naissance
  • des célébrations d’anniversaires de vie religieuse, de presbytérat, de mariage, d’engagement comme Viateurs associés
  • des anniversaires de rencontres qui ont transformé nos vies

En 2015, nous avons souffert individuellement et communautairement :

  • des départs pour une autre vie de plusieurs Viateurs dont la vie et l’œuvre nous ont touchés
  • des bouleversements et de la terreur dans le monde dus à l’intolérance et au fanatisme religieux
  • de la maladie physique ou psychologique
  • des effets d’actions en justice contre des membres de notre famille viatorienne
  • de l’incertitude créée dans plusieurs milieux par la diminution des effectifs, l’instabilité de nos personnels et l’inconnu du lendemain.

Pourtant et malgré tout, à l’occasion de la fête de Noël qui vient :

Je vous souhaite de grandir dans la confiance,

car c’est aujourd’hui que s’accomplit la promesse
promesse d’une paix profonde et durable
promesse d’une joie inaltérable et sans bornes
promesse d’une présence à nos côtés à tout instant
promesse que l’amour sera plus fort que la mort
promesse d’une vie sans fin et d’un bonheur éternel.

À tous les Viateurs et à toute personne de bonne volonté :

Un heureux Noël 2015 !

Vous aimerez peut-être lire :

Mots-clés : , , , , , ,