Imprimer

Agir social et politique des JAN’S

Dans Pérou, Revue du Centre Saint-Viateur par Karen Lezma Quincho le 16/02/2015

La promotion de sujets et d’acteurs sociaux

Plusieurs personnes considèrent encore que les garçons et les filles, les adolescents et les jeunes adultes, sont des personnages qui vivent comme spectateurs de la vie, sans la maturité pour présenter des idées et les soutenir. On ne permet pas que ces acteurs aient une voix ni une participation sociales.

À partir de mon expérience de service au Centre Saint Viateur – Collique, je peux affirmer qu’il existe une décision institutionnelle et personnelle qui poursuit la promotion de sujets et d’acteurs sociaux.

Dans ce contexte, nous croyons que les JAN’S (jeunes, adolescents, enfants – garçons et filles) sont  en condition d’assumer la citoyenneté comme engagement social, dépassant tout indice d’exclusion.

Ceci leur permet de s’affirmer à l’intérieur de la société civil organisée et active dans la défense de leurs droits et leurs devoirs.

En même temps, tenant compte du contexte de globalisation, la citoyenneté doit dialoguer avec toutes les forces sociales engagées avec la solidarité entre les peuples et les cultures.

Prendre soin du monde dans lequel il nous est donné de vivre fait partie de cette responsabilité. De plus nous proposons une option claire en faveur de l’équité des genres et du soin de l’environnement.

Présence des JAN’S dans la société

Jann'sDans le processus de notre travail, deux caractéristiques significatives ont surgi. La première va du côté de ce qui émerge dans notre société.

Les JAN’S ont une présence à l’intérieur de la société organisée, nous conduisant à accompagner des processus de réaffirmation de soi et de consolidation personnel (empowerment).

La deuxième caractéristique se trouve du côté culturel. Il existe une ouverture aux diverses réalités concrètes et particulières, nous conduisant au-delà des normes légales et politiques. Sans aller contre ces normes, on peut faire beaucoup plus en faveur de ces acteurs.

L’engagement publique est une des routes par lesquelles les JAN’S peuvent avoir un impact dans la réalisation et l’exécution des politiques publiques.

Nous considérons que l’incidence politique doit rester unie aux réalités sociales, puisque les actions de persuasion ou de pression ne suffisent plus pour les diverses autorités.

Il faut aussi garder cette action unie aux processus d’affirmation de soi et d’appropriation par la population de leur destin; mais il faut partir de la connaissance personnelle et de celle de niveau institutionnelle.

Inclure les réclamations des JAN’S dans l’agenda publique est une caractéristique importante de ce processus. Pour y arriver, ont été  importantes l’utilisation et la production médiatique au niveau de la radio, de l’internet et de la presse écrite (bulletins) comme sources d’information et de participation.

« Il est nécessaire de développer la participation protagoniste des enfants, garçons et filles, et des adolescents, comme une forme concrète de reconnaître leurs droits et leur condition de sujet social » – Alexandre Cussianovich

Vous aimerez peut-être lire :

Mots-clés : , , ,