Se mettre à l’heure de Dieu

Dans Bulletin d'information, Viateur par Nestor Fils-Aimé c.s.v. le 29/03/2016

Il y a quelques jours, dans la nuit du 12 au 13 mars dernier, nous sommes passés à l’heure avancée d’été. Cette opération de changement d’heure est effectuée régulièrement en particulier dans les territoires situés sous le fuseau horaire qui couvre la côte est de l’Amérique du Nord. Elle vise surtout l’exploitation au maximum de la lumière naturelle du soleil.

HorlogeLe changement d’heure exige toujours une adaptation et provoque quelques perturbations et un nécessaire réajustement des manières habituelles de fonctionner. On se lève plus de bonne heure. Les activités régulières débutent plus tôt.

Pendant un certain temps, nos systèmes éprouvent de la difficulté à se moduler avec le nouveau rythme commandé par le changement d’heure. Les effets du léger décalage se font sentir. On fait des efforts pour régulariser notre situation.

Il en est ainsi dans notre vie avec Dieu. Nous avons toujours à régler les montres de nos pensées, de nos paroles et de nos actions sur l’heure de Dieu. C’est cela être disciples : se laisser façonner par le Maître et se mettre à son heure.

Se mettre à l’heure de Dieu, c’est s’ouvrir à la Parole de vie qu’il nous adresse en son Fils. L’heure de Dieu nous indique la valeur de l’amour inconditionnel : « Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ceux qu’on aime. » Jn 15,13

Se mettre à l’heure de Dieu, c’est entrer dans ce chemin du don par-delà les offenses (le PAR-DON), voie infinie de la Miséricorde. C’est entendre le Christ en croix dire à notre cœur : « Père, pardonne-leur : car ils ne savent pas ce qu’ils font ». Lc 23,34

Se mettre à l’heure de Dieu, c’est reconnaître notre vulnérabilité, accepter notre petitesse et nous remettre à sa grâce. « Ma grâce te suffit » 2 Cor 12,9

Se mettre à l’heure de Dieu, c’est nous laisser guider en toute confiance dans un total abandon à la manière de ces centaines de passagers dont la vie dépend du seul pilote de l’avion.

Se mettre à l’heure de Dieu, c’est se rendre toujours disponibles pour servir et se donner. C’est être toujours en chemin. C’est partir à la rencontre des autres.

Mettons-nous à l’heure de Dieu. Son fuseau horaire est universel. Il transcende les espaces et ne connaît aucune variation.

Puisse la lumière du Ressuscité nous envahir et nous faire vivre en ressuscités !

Vous aimerez peut-être lire :

Mots-clés : , , ,