Imprimer

Maison de la Foi – 30 ans déjà !

Dans Bulletin d'information, Maison de la Foi par Gérard Bernatchez c.s.v. le 04/06/2018

Maison de la FoiLe mois de mai nous rappelle les premières animations offertes par la Maison de la Foi. Oui, déjà 30 ans au service du monde de la surdité!

Depuis ce temps, beaucoup de chemin parcouru pour offrir des services de croissance sur les plans humains et spirituels. Tout au long des années, les membres du « CORPS d’animation » ont toujours essayé d’ajuster les activités pour répondre aux besoins des personnes dans le sens de notre mission.

Déjà 30 ans !La population a changé. Les débuts de notre présence en milieu scolaire nous garantissaient une participation d’environ 95% de jeunes à nos activités. Trente ans après, notre population est à 95% composée de gens plus âgés.

Tout au cours de ces années, plus de 50 personnes ont travaillé avec nous comme « BÉNÉVOLES », « RÉPONDANTS » ou dans le « CORPS d’animation ».

Notre territoire comprend le Grand Montréal Métropolitain touchant les diocèses de Montréal, St-Jérôme, St-Jean-Longueuil. Pour certaines occasions, d’autres diocèses nous accueillent également.

La communauté des Clercs de Saint-Viateur contribue grandement à assurer notre mission en nous garantissant un pied à terre adapté à nos besoins. D’autres communautés religieuses assurent sur le plan financier une contribution qui nous permet la mise en opération de nos activités.

Il faut noter ici que notre pédagogie, tenant compte de notre clientèle, nous amène à peaufiner de plus en plus nos créations visuelles.

Vendredi sain au Centre d'hébergement de CartiervilleJe pourrais vous entretenir des activités qui se sont déroulées tout au cours de ces 30 années. Ce n’est pas là mon intention. Mon objectif est de rendre grâce pour tout ce qui a permis la bonne marche à suivre de cette oeuvre et bien reconnaître la qualité des personnes qui ont travaillé et continuent de donner de leur temps bénévolement.

Je tiens à souligner ici le travail professionnel d’André Lachambre (cofondateur) qui ne cesse jamais de mettre ses talents de communicateur et de chercheur au service l’oeuvre. Avec lui, l’annonce de la Parole devient une des priorités dans plusieurs de nos activités.

« Hommes et femmes en Église » cette expression demeure toujours au coeur de nos priorités. On ne pourrait passer sous silence les 28 années de présence active de feu soeur Marie-Paule Gagné, femme d’intériorité, de service et d’accueil qui a su garder un lien toujours vivant avec la communauté sourde. Mesdames Teresa Kelly et Lise Joly continuent d’investir temps et fidélité pour que nous puissions demeurer une petite communauté assurant la permanence de la Maison de la Foi.

Une équipe ancrée au coeur de la prière et l’analyse pour être toujours à la fine pointe de la mission. Le tout dernier arrivé dans notre équipe, Jean-Marc Lachambre, abaisse la moyenne d’âge et vient ajouter des forces nouvelles pour continuer l’oeuvre de la soupe instaurée par Marie-Paule.

M. André Lachambre anime un atelier à la Maison des SourdsIl est important de révéler ici nos lieux d’appartenance : ceux des « Réalités Nouvelles » et de l’« Association Québécoise de la Catéchèse Biblique Symbolique » et bien sûr de la communauté des Clercs de Saint-Viateur. Ils ont été et sont des espaces pour vivre le ressourcement mais aussi pour analyser et approfondir nos avancées.

En dernier lieu, je m’en voudrais d’oublier notre population que nous aimons appeler « le monde de la surdité ». Un petit peuple que nous servons avec respect et attention. Des hommes et femmes qui nous obligent, de par leur surdité, à adapter nos façons de faire. Ils nous permettent de faire fructifier nos dons de créateurs dans plusieurs domaines. Notons qu’ils nous invitent aussi à demeurer concrets, les deux pieds sur terre, afin de les rejoindre et les toucher par une parole de Dieu. Leur amitié et leur confiance font toute la différence.

Rassemblement estival pour remercier nos équipes de bénévolesQu’est-ce que l’avenir nous réserve? « Dieu seul le sait! » dit-on. Mais, nous ne voulons pas nous arrêter à cet énoncé. Nous avons des projets pour faire connaître nos besoins et possiblement, assurer une relève.

Une relève qui poursuivra la mission qui nous a été confiée tout en s’inspirant des signes des temps. L’important c’est que se continue la croissance humaine et spirituelle dans un monde qui a besoin de garder ouvert le désir de grandir en tout et partout.

Dans toute cette aventure, commencée au printemps de 1988, j’ai la conviction qu’il m’a été donné avec des associés de la communauté et d’autres amis de la foi, de propager le feu : désir cher au Père Querbes, à Mgr Bourget et au frère Joseph-Marie Young d’essaimer en terre de Surdité.

Oui! Rendons grâce à Dieu !

Gérard Bernatchez, CSV

Vous aimerez peut-être lire :

Mots-clés : , , , , , ,