Imprimer

Notre Église a-t-elle fait naufrage ?

Dans Paroisses, Viateurs en mission par Claudette Leclair-Beaudin le 14/07/2016

Quel sens donner à sa vie? Quelle réponse donner à ce monde bouleversé qui caractérise les années que nous vivons présentement? Comment y faire face sereinement?

À Saint-Viateur d’Outremont, dans une tentative de soutenir la réflexion, notre curé, le père Robert Lachaine, c.s.v., a proposé aux paroissiens des rencontres de réflexion des plus riches.

Heureux naufrageAvec le support d’un DVD, au titre déjà révélateur et provoquant, intitulé : « L’heureux naufrage », nous sommes spectateurs de visions des plus diversifiées, énoncées par des personnalités qui ont réfléchi et écrit sur le sujet de la quête de sens et sur le vide spirituel que l’on remarque dans notre société.

À partir de ce document visuel de 90 minutes, nous avons entendu, entre autres, le Dominicain Benoît Lacroix, l’écrivain belge Éric-Emmanuel Schmitt, l’auteur français André Comte-Sponville, le penseur Frédéric Lenoir, la journaliste et écrivaine Denise Bombardier ainsi que 15 autres personnalités qui témoignent de leur vision et compréhension face au questionnement du vide spirituel de notre société postmoderne.

Le vidéo étant séparé en segments, le groupe de participants trouvait l’occasion d’entendre la perception de ces penseurs réfléchissant sur : matérialisme, spiritualité et transcendance, religion et esprit critique, pardon et liberté, multiculturalisme, etc.

Chaque sujet traité faisait appel à de multiples penseurs, ce qui nous permettait de constater combien est universelle la recherche actuelle d’un sens à donner à sa vie dans une société où la priorité est davantage orientée vers la technologie et l’agitation.

Une discussion faisait suite aux visionnements. Échanges, réflexions et commentaires ont permis une expression et discussion, moment toujours trop court, puisqu’il fallait respecter les 90 minutes consacrées à la rencontre.

La possibilité de parler, de dire à haute voix, d’entendre aussi que nous ne sommes pas seuls à chercher, était bienfaisante et notre curé se faisait discret, mais ouvert, pour accueillir les questions et commentaires. Chaque auteur entendu aurait pu faire l’objet d’une rencontre.

Ce qui émerge des témoignages illustre combien la grande diversité des perceptions, mais surtout cette nécessité de comprendre le sens de notre présence dans ce monde. Cela nous est transmis dans une langue simple, mais percutante, et avec une authenticité qui ne laisse aucun doute sur ce besoin d’être pleinement vivant à travers le partage de cette expérience unique qu’est la vie.

Le père Lachaine espère reprendre l’expérience auprès des jeunes adultes qui cherchent, eux aussi, mais ont peu de temps pour faire une démarche de réflexion, dont ils sentent, malgré tout la nécessité. À suivre.

Claudette Leclair-Beaudin, responsable de la liturgie, paroisse Saint-Viateur d’Outremont

Vous aimerez peut-être lire :

Mots-clés : , , , , ,