Imprimer

Du Pérou au Chili, un voyage qui revigore

Dans Bulletin d'information, Pérou, Viateur par Nestor Fils-Aimé c.s.v. le 29/03/2016

Le voyage en Amérique du Sud le mois dernier a été pour moi l’occasion de me plonger dans l’ambiance de la communauté viatorienne du Pérou et de témoigner de la solidarité de la province à ces artisans qui poursuivent l’œuvre inspirée par le Père Querbes.

Sortie récréative du CGE - ChiliLes deux jours d’assemblée de la Fondation m’ont permis de saisir l’ensemble de la situation, d’apprécier la force d’âme de nos confrères religieux et de partager les convictions profondes qui les habitent.

Avec les Viateurs associés, quelque chose de neuf se bâtit et prend forme tranquillement. L’avenir est regardé avec foi et espérance.

La Fondation du Pérou aujourd’hui, ce sont les cinq Viateurs religieux venant de quatre pays différents; ce sont les huit Viateurs associés venant de circuits variés. Ils tentent d’avancer, d’inventer des chemins nouveaux, de créer des passages pour sortir des zones cahoteuses.

Malgré le petit nombre de religieux, les engagements sont nombreux : Collège Fe y alegria, No 69 à Cutervo dans la Sierra péruvienne (en montagne), Collège Fe y alegria No 11 à Collique en banlieue de Lima, CESAVI (Centro Educommunicacion San Viator) à Collique, Viatorcitos (Petits viateurs), un centre de stimulation pour enfants, la CONFER (Conférence des Religieux du Pérou), le SPV (Servicio de preparaciòn a la Vida), etc.

Partout, on s’implique et on cherche à édifier une communauté toujours nouvelle, attentive aux besoins de son temps.

Ce séjour m’a conforté dans le sentiment que les intempéries et les catastrophes naturelles peuvent occasionner des dégâts matériels et effacer complètement des territoires de la carte mais ne pourront jamais venir à bout du courage, de la détermination et de la force de vie des humains.

Il en est ainsi pour notre communauté au Pérou. Que tous les Viateurs du Pérou reçoivent l’expression de nos encouragements et de notre soutien!

Le périple sud-américain m’a ensuite conduit au Chili où j’ai participé à la rencontre annuelle du Conseil général extraordinaire du 25 février au 1er mars 2016 à Valparaiso. Un compte rendu de ces assises a été fait par la Direction générale.

J’ai beaucoup apprécié la qualité de l’accueil des confrères Chiliens. J’ai pu visiter les principaux milieux de présence et d’insertion de la communauté.

La conviction que le charisme viatorien ne s’éteindra pas se trouve confortée. L’esprit viatorien continuera à se ramifier et à s’étendre bien plus loin que nous puissions imaginer.

Vous aimerez peut-être lire :

Mots-clés : , , , ,